top of page

Symptôme

En retard pour mon rendez-vous psy. Est-ce que je suis à la Motte Piquet ? Je prends la 10 en furie. Au bout de quelques stations, je me rends compte de mon erreur.


Au lieu de prendre la 10 pour aller récupérer je ne sais quelle autre ligne à je ne sais quelle station (il faut être précise), j'aurais dû prendre la 6 qui m'amène directement chez la psy (dans le rêve, mais pas en vrai).


Comment faire, car il est trop tard pour faire demi-tour. Je suis déjà en retard et le fameux changement que je comptais faire, n'existe pas.


Sortir du métro semble la meilleure option ! Je me rue sur le premier taxi que je trouve, dans lequel il y a déjà des passagers - qui vont je ne sais où, mais on n'en est pas à ça près.


Je ne me vois pas arriver au rendez-vous, je ne téléphone pas pour prévenir de mon retard, restant seule dans mon labyrinthe de minutes qui passent.


Síntoma


Atrasada por mi cita psi ¿Es que estoy en la Motte Piquet? Tomo la linea 10 como una furia. Cuando, después de unas estaciones, me doy cuenta de mi error.


En vez de tomar la 10 para irme a recuperar no sé qué otra linea en no sé qué otra estación (hay que ser precisa en los sueños), mejor hubiera tomado la 6 qui me lleva directamente en lo de la psi (solo en los sueños también).


Qué hacer, porque ya es tarde para dar la vuelta. Ya estoy atrasada y el famoso cambio que pensaba hacer no existe.


¡Salir del metro parece la mejor opción! Caigo encima del primer taxi que encuentro, en el cual ya hay gente – que van a no sé dónde, pero a esta altura, que me importa.


No me veo llegar a la cita, ni siquiera tengo un libro para tranquilizarme. No llamo para avisar que voy a llegar tarde, quedándome sola en mi laberinto de minutos que pasan.

En décembre, on croise plus de courses que de livres :


Samuel BECKETT Proust

Amélie NOTHOMB

FRISON-ROCHE Premier de cordée

Le jour où Kennedy n’est pas mort

Stefania AUCI Les lions de Sicile

J. D. SALINGER L’attrape-cœur

HUGO Notre-Dame de Paris

Chaque geste compte

Stephen KING Docteur Sleep

Clara BUCKLEY Le secret le plus sombre

John McPHEE Cargos

L’espion qui venait du froid

Romain GARY

Franck THILLIEZ

Vaclav SAMIL The words

Claire MARIN Être à sa place

Virginia WOOLF Une chambre à soi

Théophile GAUTIER Le capitaine Fracasse

Revue Études

Richard BRAUTIGAN Cahier d’un retour de Troie

Jean RENOIR Renoir, mio padre

Blackwater III

Katherine PANCOL

Le climat en 100 questions

Michel de GRÈCE Mémoires insolites

DOSTOÏEVSKI Le joueur

Charles CHAPLIN Histoire de ma vie

Joseph CONRAD Au cœur des ténèbres

Riad SATTOUF L’arabe du futur 6 fait son apparition

Robin COOK Vertiges

Christian BOBIN Autoportrait au radiateur

Harlan COBEN Gagner n’est pas jouer

Brandon SANDERSON Le livre des radieux

L’élégance du hérisson

Dream team

Six versions Les orphelins du mont Scarlow

Alexis MICHALIK Loin

Clara DUPONT-MONOD S’adapter

Clément ROSSET Le réel et son double


(Para seguir, capítulos nos traducidos por la buena razón que si no entienden el francés, no les puede interesar de ninguna manera lo que sucede ahí… )


Hors sujet, mais je vous conseille l'écoute du podcast sur l'autofiction dans l'excellente émission de Géraldine Mosna-Savoye, Sans oser le demander. Rien que le titre est assez drôle : Autofiction : est-ce qu'on n'en peut plus ?


Des nouvelles du blog :

Je vous remets ici les derniers posts des années précédentes, histoire de me mettre bien en faisant du clic :


2021 La légende du bus 26 : pour celles et ceux qui ne connaissent pas le bus 26, une anecdote rigolote de transport public, et pour les autres, c'est pareil sauf si c'est vous la dame en rose.


2020 Variations auditives : sélection de poèmes faits maison autour du son/du silence/de la voix. Vous avez dit trop sérieux ?


2019 Poèmes 2019 : sélection de poèmes offerts au blog au cours de 2019 à l'occasion de l'International Brautigan Project.

On notera l'apparition subreptice de ce cher Brautigan dans la liste du mois (merci encore et encore à E. de me l'avoir fait découvrir un jour, après m'avoir fait découvrir Carver quand j'étais plus jeune !)


2018 Décembre, le mois des langues? Un obscur blabla comptable visant à déterminer l'origine linguistique des livres croisés dans le métro en ce mois de décembre 2018. Faut se motiver...


Pour 2023, je vous souhaite des rêves un peu plus funky que les miens ;)


Para 2023, les deseo sueños un poco más divertidos que los míos ;)


#prendrelemétromêmelanuit

#brautiganafterall

2 commentaires
bottom of page