La légende du bus 26

Dernière mise à jour : 29 déc. 2021

Le bus 26 est une blague familiale dont je peine à me rappeler l'origine, très probablement des échanges sarcastiques avec mon frère du levant


Pour résumer, la légende assure qu'il est impossible de remonter la rue des Pyrénées en 26 sans assister à au moins un clash parmi les passagers, les conflits récurrents tournant autour des poussettes/bébés versus personnes âgées/handicapées. Dans le 26, quand ça part, ça part. Chacun.e aimerait en découdre et se décharger ainsi à bon compte de la dureté de la vie parisienne


Je ne prends pas le 26 si souvent, mais ma fille en avait entendu parler dès son plus jeune âge. Un jour que nous avions dû le prendre ensemble, elle n'en était pas revenue de voir la prophétie se réaliser, me prenant en quelques sortes pour une Harry Potter des transports en commun


Mercredi, je remonte à nouveau la rue des Pyrénées en 26, à une heure qui n'a pourtant rien de pointe. Le 26 a ses heures que la logique ignore.

Bref, c'est blindé, la machine à valider les pass navigo de la porte arrière ne fonctionne pas et les contrôleurs montent justement par la porte arrière à la station suivante. Tout l'arrière du bus qui n'a donc pas validé se met alors à paniquer, mais les contrôleurs sont cools avec les passagers, trop occupés qu'ils sont à s'embrouiller entre eux


Ce jour-là, une fois n'est pas coutume, la cordialité est globalement de mise. Je peux m'asseoir / bien sûr, madame / asseyez-vous, monsieur / non, ça va, je descends à la prochaine, merci / etc.


Une femme aux cheveux roses, manifestement très pressée de s'asseoir, finit juste devant moi. Elle porte son masque sous le nez, ce qui rend dingo la dame qui a demandé une place et qui est assise juste à ma gauche. Me prenant à témoin, cette dernière râle, fait des signes, lève les yeux aux ciel, puis, n'en pouvant plus, demande à la passagère rose de remonter son masque, ce que celle-ci fait en s'excusant. Ma voisine, semble alors déçue de ne pouvoir continuer à s'énerver, regardant tout autour d'elle, comme pour trouver un nouveau fil à retordre


Pendant ce temps, celle de devant bouge la tête en rythme avec la musique qui sort d'un gros casque rose - tous ses vêtements sont également roses. De temps en temps, elle bouge le buste, les bras, ponctue avec les pieds.


Son voisin la regarde en se marrant. On dirait qu'il se moque ; il se moque ; trouve des complices dans le bus pour se moquer - échanges de sourires avec air moqueur et entendu. La "rose" le voit bien et s'en moque à son tour, voire est stimulée par tous ces regards. Plus ça va, plus elle swingue. Prise par la musique - et le public ? -, elle se met à chantonner. Le gars paraît transformer peu à peu son léger dédain en admiration étonnée, puis ose :

- Vous avez une belle voix

- Ah, merci, j'aime bien la musique

- C'est joyeux

- Ben ouais, faut garder la pêche. C'est pas parce que j'ai 60 ans que j'ai pas la pêche !

Perplexité du public et relance de "Rose" :

- Le meilleur, c'était Johnny

- Oui, avec toutes ses femmes

- Il a été marié à Sylvie Vartan, quelle femme !

- Oui (toujours un peu perplexe)

- Il s'est marié 6 fois, Avec 5 femmes parce qu'il s'est marié 2 fois avec la même [faut être précis, c'est important]

Le voisin semble pris de court et approuve d'un "mmm" avant que Rose n'ajoute :

- 6 femmes, c'est pas tant que ça, y'en a qui auraient profité encore plus

- Mmm, mais y'a aussi des femmes qui ont plein de morts, heu d'hommes

- Ben oui, mais celle qui a tout gagné, c'est Laeticia !


A les écouter, je manque mon arrêt.


Aujourd'hui, la prophétie ne s'est pas réalisée...


La liste de décembre est assez courte pour cause de vacances mais aussi de très nombreux livres non identifiés :

Le mois commence étrangement, avec 2 jeunes assez bien habillés portant chacun 2 énormes sacs pleins de jeux de société. On se croirait dans le déménagement d'un bureau d'orthophoniste. Ils ont des téléphones dernier cri mais les pieds nus et crasseux (il fait 4 degrés).

Mes hypothèses :

- ils se sont lancé un défi

- ils ont braqué un magasin de jouets

- ce sont des zadistes chargés d'organiser une soirée jeux de société

- ou bien encore des complotistes anti chaussures...?

Toute proposition supplémentaire est la bienvenue


Gôshô AOYAMA Detective Conan (manga)

C'est dimanche, les gros bouquins sont de sortie

Dimitri CHOSTAKOVITCH

Et un Pléiade dont je ne découvre pas l'auteur...

Mouloud FERAOUN Le fils du pauvre

Robin Hood

Psychiatrie (en toute simplicité)

Barbara CONSTANTINE Et puis, Paulette...

Brigitte LALLEMENT L'anglais en 5mn par jour

Marie CARDINAL

Philippe JAENADA Sulak

Du cyrillique

Alexandre JOLLIEN Le philosophe nu

Katherine PANCOL Trois baisers


Un adulte autiste qui pousse des cris dans sa main. Je l'ai déjà croisé, courant sur le quai, battant des mains et riant #kiffetonmétro

Parfois, certaines personnes sont effrayées par les comportements étranges, mais comme conté dans cet ancien post, il arrive aussi que la différence soit bien accueillie, même dans le métro


Gabriel GARCIA MARQUEZ Cent ans de solitude

Tristan GARCIA

Mathieu MENEGAUX Est-ce ainsi que les hommes jugent ?

Christina DALSHER Vox

Olga TOKARCZUCK Les pérégrins

Un nouveau livre en cyrillique, décidément !

Gabriel GARCIA MARQUEZ L'amour au temps du choléra

Pierre LEMAÎTRE Au revoir là-haut

Mona CHOLLET Sorcières (une jeune femme, le matin)

Mona CHOLLET Réinventer l'amour (un jeune homme, le soir)

Mary HIGGINS CLARK Le billet gagnant


Jésus Christ qui revient encore à ce qu'il paraît.

Après avoir hurlé ça, la dame convaincue s'assied à côté de moi, ce qui me rend un peu nerveuse...


Grégoire DELACOURT Les quatre saisons de l'été

Virginie DESPENTES Les jolies choses

Lisa GARDNER

Mona CHOLLET Réinventer l'amour (une jeune femme, le matin)

Jean-Marie LACLAVETINE La vie des morts

Delia OWENS Là où chantent les écrevisses

Hannah ARENDT Il n'y a qu'un seul droit de l'homme

Christian ADAMS Watership down

Yuval Noah HARARI Sapiens

Louis-Ferdinand CÉLINE Voyage au bout de la nuit


Et la gagnante du mois est sans conteste Mona CHOLLET avec pas moins de 3 apparitions dans la liste !!!!

(Pour un résumé des gagnant.e.s du mois de l'année écoulée, se référer en dehors de toute logique à la fin du post de septembre)


#transportslitteraires

#bus26

#Johnny

#MonaChollet

2 commentaires