Sur une île déserte

Mis à jour : juin 10

(Para la version en castellano, ir hasta el dibujo)


Ça a commencé comme une question d’A. Quel disque vous emporteriez sur une île déserte, vous ?


Perso, j’avais déjà longuement réfléchi à cette question qui est posée dans libé chaque semaine à quelqu’un de différent. Ma réponse est sans appel : In a silent way de Miles DAVIS.


Pour M., ça paraissait moins évident. A. nous a donc concédé 3 disques chacun, ce qui à nous deux faisait 6. Là, on commençait à s’en sortir.


Étonnement, notre fille qui posait la question n’avait pas l’intention de nous rejoindre sur l’île déserte et ainsi ajouter ses disques au nôtres. D’ailleurs, elle ne se mouillait pas trop dans ses choix, ce qui l’intéressait, c’était plutôt notre débat.


Au final, on s’est plus ou moins mis d’accord. A part Miles, je prendrais Exodus de Bob MARLEY (pour danser), et Les suites violoncelle de BACH (pour être sur une île déserte).


Je comptais sur M. pour compléter judicieusement, ce qu’il fit.


Au départ, nous ne savions pas que nous étions censés y aller ensemble sur cette fichue île déserte. Ça nous a paru incongru, puis nous nous sommes finalement faits à l'idée.


M. emporterait donc un disque des BEATLES (option White album pour moi, Sergent Pepper pour lui), un disque de Chico BUARQUE dont on connaîtrait tous les morceaux et un dernier qui ne devait pas trop m'intéresser vu que je ne m'en souviens plus.


Moralité, avec tout ça et une bonne enceinte, on pourrait survivre.


Si jamais A. nous rejoignait sur notre île déserte qui du coup ne serait plus vraiment déserte, on pourrait toujours écouter en plus, Of the wall de JACKSON et un Billie EILISH ou ROSALIA de derrière les fagots. Pas pire.


Mais tout ces questionnements existentiels n'étaient rien à côté de la question suivante qui concernait... l'unique livre à emporter sur la fameuse île.


M. n'a pas trop hésité et a vite choisi Don Quixote de la Mancha en personne. Problème, il est souvent édité en 2 tomes. Est-il autorisé de prendre 2 tomes alors qu'on est censé choisir UN livre ? (mon petit côté sur-surmoïque)


Alors, si c'est comme ça, je prends toute "La recherche" tant qu'on y est ! (mon petit côté rebelle) Ah bon, c'est pas qu'un seul livre en plusieurs tomes...? Bon d'accord.


Je me replie alors sur Ulysse de JOYCE, en version bilingue si possible. Tant qu'à n'y rien comprendre, autant se donner la possibilité d'étudier l'anglais en même temps. Il suffit qu'il y ait un magasin Picard dans le secteur, nous pourrons passer plus de temps à lire, écouter de la musique et étudier qu'à chasser-cueillir-pêcher.

Et puis l'anglais, ça sert toujours, même sur une île déserte.


Du coup, on ne pouvait plus s'arrêter et nous nous sommes mis à remplir des valises de livres, un peu comme ce que l'on fait pour de vrai quand on part en vacances.


A nous deux, ils y sont tous passés, en plus de

Miguel de CERVANTES

Marcel PROUST

James JOYCE

sont venus avec nous, dans le désordre,

Sylvia PLATH

Fernando PESSOA (sous toutes ses formes)

Virginia WOOLF

Salman RUSHDIE

Pier Paolo PASOLINI

(vous remarquerez qu'on aime la musique en B et la littérature en P... tout cela a-t-il seulement un sens ?)

Toni MORRISON

Hanna AARENDT

James BALDWIN

Jorge-Luis BORGES

Roberto BOLAÑO

(finalement, la littérature en B, ça le fait aussi)

LAO TSEU

Richard BRAUTIGAN

Albert CAMUS

Doris LESSING

(J'aime bien les Nobels...)

Anton TCHEKHOV

William SHAKESPEARE

Samuel BECKETT

Chimamanda Ngozi ADICHIE

Annie ERNAUX !

Et on en oublie...


A., quant à elle, se contenterait de la saga Harry Potter. Quelle rigolade ! Si c'est comme ça, je confirme avoir le droit à la saga Proust !


Finalement, nous avons décidé de ne pas tenter l'expérience de l'île déserte - si c'est pour s'engueuler en faisant les valises, non merci - mais de rester chez nous, entourés de nos bibliothèques, sans avoir à ne choisir qu'un seul livre !


Au mois de Mai, à Paris, on a vu se balader dans les transports :

Borgo Vecchio

L'interférence

MORIARTY Un peu, beaucoup, à la folie

Olivier NOREK

Cat's cradle

La dernière conquête du major Pettigrew


Un homme de la rue est pris d'un fou rire très communicatif, il ambiance tout le wagon !


Camille KOUCHNER La familia grande

L'intelligence de la couleur

SAKURABA La légende des filles rouges

William FAULKNER Le bruit et la fureur

Harlan COBEN Ne t'enfuis plus

Vinciane DESPRET Habiter en oiseau

Richard POWERS Overstory


Un homme à la peau aussi dessinée et aux yeux aussi clairs que Beckett


OWENS Là où chantent les écrevisses chinoises

Camille KOUCHNER La familia grande

Nelson GOODMAN Manière de faire des mondes

Un LAGARDE ET MICHARD XVIIème siècle !!! Une grande première (un lecteur d'une bonne cinquantaine)

Walter TEVIS L'oiseau moqueur

ARAGON Aurélien

Philippe JAENADA La serpe

Olivier NOREK Territoires

J. K. ROWLING Harry Potter

Joël DICKER

Alice MUNRO Fugitives

Alice ZENITER L'art de perdre

KUNDERA L'insoutenable légèreté de l'être

Delphine De VIGAN

Une BD Warhammer


Un homme qui a dû observer beaucoup d'arbres dans sa vie car il en dessine un, plus vrai que nature, depuis son strapontin sous-terrain


Je sens quelqu'un qui marche juste derrière mois en remontant le wagon. Quand j'avise une place libre qui me convient et me retourner pour m'installer, je tombe sur ma copine S. On est lundi, il est tard, elle a couru pour avoir le métro. Ça fait des mois que l'on ne s'est pas vues, vies confinées obligent, et nous avons 5 stations à passer ensemble. Résultat, nous ne parlons que des familles que nous recevons et de comment vont les enfants en cette période


Christophe PAOLINI L'aîné (pavé jeunesse)

Margaret ATWOOD Le dernier homme (où je me dis qu'Alice MUNRO et Margaret ATWOOD ont un peu la même tête)

La page arrachée (3 fauteuils pris, 3 lectrices, et plus rien dans tout le wagon...) SPINOZA L'éthique

J. K. ROWLING Harry Potter et la coupe de feu


Une jeune femme qui raconte à une copine sur un audio comment elle "vient de tomber de ouf amoureuse elle pensait pas que c'était possible elle dort ce soir chez lui lui aussi il a piqué pour elle ils kiffent tous les 2 la cinématographie"

Vive les transports métropolitains, amoureux, littéraires


Alice ZENITER Je suis une fille sans histoire

Et dans la foulée, des histoires de filles qui ont des histoires :

CIA MOSSAD KGB Les espionnes racontent


Un enfant au sweat shirt "Feel good today" ne cesse de râler


Le bug humain

George ORWELL 1984

L'énigme de la rose écarlate

Brian GREENE Jusqu'à la fin des temps

Les mille et une nuits

Cécile COULON Une bête au paradis

Jacques CŒUR

Une bible soulignée + stabilotée, autant dire qu'elle sert !

Florence AUBENAS

Agatha CHRISTIE

THILLIEZ

Comment devenir agent immobilier en partant de rien (et en 5 minutes ?)

Olga TOKARCZUCK Histoires bizarroïdes

Annie ERNAUX La femme gelée

Choix de poésie chez Larousse

Arturo PEREZ REVERTE Eva

Betty

Éric-Emmanuel SCHMIDT

Georges BATAILLE Le bleu du ciel

Portrait en Républicain (chapitre ?)

Anna

Joyce Carol OATES


L'empire de la passion (j'avais cru lire l'empire de la pression mais je me demandais bien ce que ça voulait dire : l'empire de la binouze ?)


MELVILLE Moby Dick

Yasmina REZA Babylone

ALAIN Propos sur le bonheur


Un jeune mec avec un genre de kilt, hyper classe (j'ai toujours adoré les mecs en jupe !)

Dansun autre genre, un jeune homme qui semble un peu stressé (voire plus) fait des origamis de ouf et de mémoire ! Mais il n'a pas l'air d'apprécier que l'on observe sa dextérité


El Narco

Mickey parade

Michael CONNELLY INDRIDASON Les fantômes de Reykjavik

Le crime de l'hôtel Saint-Florentin

La note américaine

Propaganda

J'ai hâte d'être à demain


Nous avons donc 3 gagnantes exæquo ce mois-ci, dont deux sont les mêmes que les mois précédents, j'ai nommé :

Camille KOUCHNER

Alice ZENITER

J.K. ROWLING


En una isla desierta


Eso empezó con una pregunta de A. ¿Qué disco llevarían con ustedes si tenían que ir a vivir en una isla desierta?


Personalmente, había pensado ya en eso porque en mi diario preferido es una pregunta que hacen regularmente. No dudo en mi respuesta: In a silent way de Miles DAVIS.


Para M., era más difícil contestar. Por eso, A. nos permitió llevar 3 discos en vez de uno. ¡En total, podíamos entonces elegir 6 discos! Eso empezaba a ser más fácil.

De manera sorprendente, nuestra hija quien nos hacia esa pregunta no pensaba venir con nosotros en la isla y agregar sus discos a los nuestros. Lo que le interesaba eran nuestras dudas.


Al final, nos pusimos de acuerdo. Por mi lado, elegiría, además de Miles, el álbum Exodus de Bob MARLEY (para bailar), y las Suites para violonchelo de BACH (para quedarse en una isla desierta).


Contaba con M. para completar mi selección de manera interesante.


Al principio, no sabíamos que teníamos que ir juntos a esa famosa isla desierta. Este hecho nos pareció medio raro, pero finalmente nos acostumbramos a la idea.


Entonces, M. se llevaría un disco de los BEATLES (el White álbum para mí, Sergent Pepper para él), un disco de Chico BUARQUE del cual conociéramos todas las letras y un álbum del cual no me acuerdo.


Moralidad, con eso y un buen parlante, podríamos sobrevivir.


Si A. se decidía a venir con nosotros a la isla, entonces no sería más una isla desierta, y podríamos escuchar también Of the wall de JACKSON y un álbum de Billie EILISH o de ROSALIA. Bastante bien


Pero todos esos cuestionamientos existenciales no eran nada al lado de la pregunta siguiente que concernía… el único libro que podríamos llevar a la isla.


M. casi no dudo y eligió Don Quixote de la Mancha en persona. Problema, esta muchas veces editado en 2 tomos. Entonces, ¿es que esta autorizado llevarse 2 tomos cuando supuestamente tenemos que elegir UN libro? (habla mi pequeño sobre yo)

Y si tal es así, me podría llevar toda “La recherche ¡ya que estamos! (habla mi pequeña rebeldía) Ah bueno, ¿no es un solo libro en varios tomos…?


Entonces, termino eligiendo Ulysse de JOYCE, en versión bilingüe si hay. Ya que no se entiende nada, se podría estudiar el inglés al mismo tiempo. Bastaría con que haya un negocio de productos congelados en esa famosa isla desierta para tener un montón de tiempo para leer, escuchar música, estudiar en vez de pasarla cazando-recolectando-pescando.


Además, el inglés siempre sirve.


En esa altura, no podíamos mas parar y empezamos a llenar nuestras valijas imaginarias de libros, un poco como cuando nos vamos de vacaciones de verdad.


Vinieron con nosotros:

Sylvia PLATH

Fernando PESSOA (en todas sus formas)

Virginia WOOLF

Salman RUSHDIE

Pier Paolo PASOLINI

(ahí, se darán cuenta de que nos gusta la música en B y la literatura en P… ¿habrá algún sentido a todo eso?)

Toni MORRISON

Hanna AARENDT

James BALDWIN

Jorge-Luis BORGES

Roberto BOLAÑO

(al final, la literatura en B esta buena también)

LAO TSEU

Richard BRAUTIGAN

Albert CAMUS

Doris LESSING

(me gustan los Nobels...)

Anton TCHEKHOV

William SHAKESPEARE

Samuel BECKETT

Chimamanda Ngozi ADICHIE

Annie ERNAUX !

Y me olvido...


En cuanto a A., ella se llevaría la saga de Harry Potter. ¡Que risa! (Si siguen, ¡les juro que me llevo la saga de Proust!)


Finalmente, decidimos de evitar esa experiencia de la isla desierta – si es para pelearse haciendo las valijas, mejor no ir – y quedarnos en casa, con nuestras bibliotecas, ¡sin tener que elegir un solo libro!


Durante el mes de mayo, en Paris, vimos en los transportes públicos:

Borgo Vecchio

L'interférence

MORIARTY Un peu, beaucoup, à la folie

Olivier NOREK

Cat's cradle

La dernière conquête du major Pettigrew


Un hombre de la calle se está matando de risa y todo el vagón empieza a reírse poco a poco


Camille KOUCHNER La familia grande

L'intelligence de la couleur

SAKURABA La légende des filles rouges

William FAULKNER Le bruit et la fureur

Harlan COBEN Ne t'enfuis plus

Vinciane DESPRET Habiter en oiseau

Richard POWERS Overstory


Un hombre tiene la piel tan dibujada y los ojos tan claros como Beckett


OWENS chantent les écrevisses chinoises

Camille KOUCHNER La familia grande

Nelson GOODMAN Manière de faire des mondes

Un LAGARDE ET MICHARD XVIIème siècle

Walter TEVIS L'oiseau moqueur

ARAGON Aurélien

Philippe JAENADA La serpe

Olivier NOREK Territoires

J. K. ROWLING Harry Potter

Joël DICKER

Alice MUNRO Fugitives

Alice ZENITER L'art de perdre

KUNDERA L'insoutenable légèreté de l'être

Delphine De VIGAN

Warhammer


Un hombre que seguramente observo mucho a los árboles en su vida. Dibuja, de manera muy realista y precisa, un árbol desde su asiento plegable subterráneo


Siento alguien que camina atrás mío mientras avanzo en el vagón. Cuando me doy vuelta para sentarme, me encuentro con mi amiga S. Es lunes, es tarde, corrió para subirse al metro. Hace meces que no nos vimos por culpa de las vidas confinadas y tenemos 5 estaciones para tenernos al tanto de nuestras vidas. Conclusión, hablamos solamente de las familias que recibimos y de cómo las están pasando los chicos en ese periodo


Christophe PAOLINI L'aîné

Margaret ATWOOD Le dernier homme (me doy cuenta que Alice MUNRO y Margaret ATWOOD son bastante parecidas)


La page arrachée (3 asientos, 3 lectoras, y ningún libro más en todo el vagón)

SPINOZA L'éthique

J. K. ROWLING Harry Potter et la coupe de feu


Una jovencita le cuenta a su amiga en un audio como “ella calló enamorada de loco no pensaba que era algo posible duerme en la casa de él a la noche él también callo y además les gustan a los dos la cinematografía”

Que viva los transportes metropolitanos, amorosos y literarios


Alice ZENITER Je suis une fille sans histoire

CIA MOSSAD KGB Les espionnes racontent


Un chico con un suéter que dice “Feel good today” y se la pasa quejándose


Le bug humain

George ORWELL 1984

L'énigme de la rose écarlate

Brian GREENE Jusqu'à la fin des temps

Les mille et une nuits

Cécile COULON Une bête au paradis

Jacques CŒUR

Florence AUBENAS

Agatha CHRISTIE

THILLIEZ

Comment devenir agent immobilier en partant de rien

Olga TOKARCZUCK Histoires bizarroïdes

Annie ERNAUX La femme gelée

Choix de poésie chez Larousse

Arturo PEREZ REVERTE Eva

Betty

Éric-Emmanuel SCHMIDT

Georges BATAILLE Le bleu du ciel

Portrait en Républicain (chapitre ?)

Anna

Joyce Carol OATES

L'empire de la passion

MELVILLE Moby Dick

Yasmina REZA Babylone

ALAIN Propos sur le bonheur


Un joven con una pollera tipo kilt (siempre me gustaron los chicos con pollera)

En otro estilo, un joven que parece muy estresado (más aun) está armando unos origamis delirantes de memoria. Pero parece que no le gusta que uno le esté mirando la destreza


El Narco

Mickey parade

Michael CONNELLY INDRIDASON Les fantômes de Reykjavik

Le crime de l'hôtel Saint-Florentin

La note américaine

Propaganda

J'ai hâte d'être à demain


En este mes, 3 autoras ganan por igual ya que aparecen 2 veces en la lista:

Camille KOUCHNER

Alice ZENITER

J.K. ROWLING


6 commentaires