Miouzik

Mis à jour : 16 nov. 2019

Une BO du métro.


Parmi les musiciens et musiciennes du métro, on trouve des boss. Des boss de la musique ou de la persévérance, de la situation ou de l'inventivité. Il y a tous les accordéonistes et violonistes qui me font régulièrement verser une larme, quel que soit leur niveau de jeu - parfois bon - et quel que soit la qualité de leur instrument -souvent médiocre.

Mais il y en a une quantité d'autres également, dont certain.e.s à qui j'aimerais rendre hommage à ma façonnette sous forme de, devinez quoi, une liste...

[Pour celles et ceux qui ne sont pas nommés, c'est simplement que je n'ai pas trouvé ces informations. Avec mes confuses.]


Dans un couloir, un chanteur et guitariste vénézuelien, Tomas de AQUINO. A une certaine période, je passais souvent dans ce couloir de la station Franklin Roosevelt, et j'avais toujours plaisir à l'entendre. Chan Chan, Candela ou Comandante Che Guevara de bon matin, qui dit mieux ?

Quand il m'arrive de l'entendre encore aujourd'hui, moins souvent, j'adhère toujours autant, et je repense à cette fois où j'ai vu un enfant de 5 ou 6 ans, kippa, tsitsit et père assorti, courir vers le chanteur cubain et lui sauter dans les bras à 8h du matin !

Ou quand le métro réserve ses surprises.


De jeunes rappeurs Roumains. Ils ont une sacré patate et font se former 2 groupes bien distincts dans les rames : les adeptes, emportés par leur flow, qui tapent du pied, voire des mains, et les saoulés, détestant le rap, le bruit et le reste qui soufflent tout ce qu'ils peuvent et lèvent les yeux au plafond pour exprimer leur mécontentement. Ils sont plusieurs groupes à rapper, ce qui fait que je ne les identifie pas forcément. Il y en a de meilleurs que d'autres évidemment. Mes préférés sont un couple, parfois accompagné d'un 3ème larron dont je n'ai malheureusement pas trouvé de vidéo.


A mon goût, tout orchestre folklorique ou symphonique est bienvenu !


De même que tout chanteur ou chanteuse interprétant Bob. Ici Buffalo Soldier dans une version un tantinet accélérée... qui a cependant enchanté le public, et là Rat Race par Fran Adjéa et sa femme en choriste ! Et puis, Benjamin Clementine aussi a chanté Bob dans le métro avec sa bande. Je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de l'entendre en direct, mais ça ne m'empêche pas (du tout) d'apprécier sa musique.

Pour les mystical people, et malgré quelques abus vocaux, je conseille ça.


Une petite dame, toute petite, toute vieille, toutes dame, qui rempli l'espace avec les sonorités de son instrument traditionnel. J'aurais pensé qu'elle était chinoise, mais en cherchant, il me semble que son instrument ressemble au santûr (ou santoor), un instrument iranien. Chinoise ou Iranienne, quand elle se produit, autant dire que ça fait silence tout autour.


J'ai déjà évoqué ici, comment un joueur de kora éclairait les passants du couloir triste et faisait l'unanimité sous forme de billets de 5 et de 10 déposés de bon matin sur la housse de son instrument. Pas de vidéo trouvée sur internet pour partager avec vous ce moment, mais voici un autre musicien officiant (en 2012) avec le même instrument sur la ligne 2.


Criss, chanteuse lyrique qui chante à la station Opéra avec l'intention de sensibiliser les passagers du métro au chant lyrique !


Sur internet, il y aussi ce mec qui fait le coup de force d'ambiancer le métro !


Bien sûr, il y a en a tant d'autres musiciennes et musiciens en sous-sol, mais je ne peux pas tous les évoquer. Et puis, il y en a aussi pas mal que j'apprécie moyennement. En revanche, mon petit inventaire ne saurait être bouclé sans un souvenir lointain et émouvant. Une nuit, dans les couloirs du métro place d'Italie, une voix au loin, reconnaissable entre toutes, j'en suis sûre, c'est celle de Mano Solo !


Bonus trouvé sur le site "Le Paris d'Alexis" qui vaut son pesant de métro :

https://leparisdalexis.fr/video-trois-moments-incroyables-metro-parisien/


Des news du blog :

Nous recensons désormais 3 nouvelles et heureuses lectrices de Mario LEVRERO et 3 nouveaux et non moins heureux lecteurs et lectrices de Kate TEMPEST !


Bon, d'accord le ratio heures de travail/nombre de lecteurs n'est pas encore optimum... Toutefois, si l'on considère que l'une des lectrices de Kate TEMPEST a envie de monter Les nouveaux anciens avec des ados, le ratio peut être artificiellement gonflé. 


Et puisque nous sommes dans une liste musicale, j'en profite pour vous mettre le lien vers son dernier album.


Du 21 au 28 octobre 2019 :

5 livres non identifiables de bon lundi matin :(

Alice ZENITER L'art de perdre

John CONNOLLY Le livre des choses perdues

NESBØ Le léopard


Un jeune homme avec une cravate en tricot !!! (Ça vaut bien un bouquin)


Steven SAYLOR

Amélie NOTHOMB Soif

Marguerite DURAS L'amant

Terry PRATCHETT

Philippe CAVALIER Hobboes

Joël DICKER La disparition de Stéphanie Mailer


Un skate hommage à CORTÁZAR ? Axolotl (NDA : pour être plus explicite, les axolotls sont des espèces de bestioles très bizarres qui sont l'objet d'une nouvelle de l'écrivain argentin Julio CORTÁZAR et qui figurent donc également sur un skate qui prend le métro.)


GOODKIND L'épée de vérité (un pavé !!!)


A votre avis, qui lit ce truc barbare dont le titre est tout simplement :

A comparison of video feedback and in vivo self-monitoring on the social interactions of an adolescent with Asperger syndrome

? Réponse au prochain épisode


Gaël FAYE Petit pays un livre que je n'avais pas vu depuis longtemps mais qui était parmi les plus présents dans le métro lorsque j'ai commencé ces listes. D'autant que la couverture est reconnaissable de loin, ce qui multiplie ses chances.


Christian BOBIN Ressusciter (ni plus ni moins)

Joe ABERCROMBIE Red country

Alan LE MAY Le vent de la plaine

Léon TOLSTOÏ La guerre et la paix

Eva IONESCO Innocente

Les racines du sang (????)


Monique PINÇON-CHARLOT Panique dans le 16ème (Le livre illustré d'un couple de sociologues sur la façon dont les grands - et les moins grands - bourgeois sont prêts à tout pour empêcher l'installation de ce qu'ils estiment être un outrage suprême, à savoir un foyer d'accueil pour familles à la rue. Triste et drôle à la fois. Dédicace à Jean-Pat et Hénia qui me l'avaient offert il y a quelques années + dédicace à un prof de SES du 16ème qui l'a fait étudier à ses élèves. Vrai ! Bref, je vous le conseille.)


Ce sang qui nous lie (décidément, sang c'est vendeur)

JMG LE CLEZIO Le rêve mexicain

TXT 33 Almanach

HOBB

Carson MCCULLERS Les oiseaux se cachent pour mourir

DOSTOÏEVSKI Crime et châtiment

Paul WATZLAWICK


Scène vue : 2 pickpockets passablement crackés montent à bord. Je les repère tout de suite et me mets dans un coin avec ma valise (je prends aussi le train parfois). En même temps, je sais qu'ils ne vont pas essayer de me taper mon portable étant donné l'état et la date de péremption d'icelui. Dans un premier temps, je les guette un peu, comme si ça pouvait les faire renoncer à leur super plan. Et puis quand ils se déplacent franchement et se retrouvent assez loin, qui plus est dans mon dos, je les oublie assez vite jusqu'à...


jusqu'à ce que j'entende un cri, puis quelqu'un sortir en courant, puis un deuxième quelqu'un puis une troisième quelqu'un plus jeune juste derrière et les portes se fermer, laissant une quatrième quelqu'un, Chinoise, 18 ans à vue de nez, seule avec 2 valises dans le métro. Je m'approche d'elle pour lui proposer mon aide (sous quelle forme...?) et nous descendons ensemble à la station suivante avec zéro plan, quand son téléphone se met à sonner. Je pense qu'elle a repéré le numéro, en tout cas elle a l'air contente et répond. Elle parle quelques secondes en chinois et, après avoir raccroché, m'explique que sa copine (le même genre d'âge qu'elle) a coursé le gars sur le quai et que du coup ce dernier a fini par lâcher le portable qu'elle a pu récupérer, qui est intact, et qu'elle-même est dans le métro suivant !

Qui dit mieux ?


Elena FERRANTE


Des obsèques en soldes sur les murs du métro... au cas où


Du 28 octobre au 3 novembre :

Le cri (again... voir dans la liste du 2 au 9 septembre)

Baptiste MONSAINGEON Homo detritus

Virginie GRIMALDI Il est venu le temps de rallumer les étoiles

La discordance du temps


Une JF laisse sa place à une vieille

Un Mr laisse sa place à une petite qui se pousse pour lui laisser à son tour de la place


Carlo GINZBURG Mythes emblèmes traces


Une autre JF à une autre VD (vieille dame donc). Maintenant si je me mets à recenser en plus tous les allers et retours de places assises, ça va devenir VRAIMENT illisible ce blog ! Promis j'arrête.


HASTIE-TIBSHIRANI-FRIEDMAN The element of statistical learning

John FANTE


5 LNI (livres non identifiés)


La fille du train

Jean-Paul DUBOIS Tous les hommes n'habitent pas le monde la même façon

Milan KUNDERA Le livre du rire et de l'oubli

Keith MCKAFFERTY

Les grands personnages de l'histoire

Ken FOLLETT

Virginie GRIMALDI

Marc LEVY Ghost in love


Et là, une bien belle série spontanée :

DOSTOÏEVSKI Crimes et châtiments

Michel FOUCAULT Histoire de la sexualité

James BALDWIN La chambre de Giovanni

KUNDERA L'Insoutenable légèreté de l'être


Motohisha YAMAKAGE Shinto. Sagesse et pratique

Sylvie Le POULICHET Psychanalyse de l'informe

Madame de LAFAYETTE

Le cygne noir

Violaine HUISMAN Fugitive parce que reine

Jane AUSTEN Orgueil et préjugés

Un J'aime lire

Les jours

Mona CHOLLET Sorcières

Marie CARDINAL Les mots pour le dire


Du 4 au 10 novembre :

LEMAITRE Au revoir là-haut

Patrick MODIANO La Petite Bijou

Mario VARGAS LLOSA La fête au Bouc


Les gens qui essayent de poursuivre leur conversation téléphonique pendant que trompette, bande, clavier, tambourins hardcore et arythmiques total... Interruption brutale quand montée des petits hommes verts


La tempête (mais pas de Shakespeare de Max CHATTAM)

Sérotonine

Un an d'actualité des libertés fondamentales

Nightgale way

Eoin COLFER Warp

Robert MERLE Fortune de France

Franck BOUYSSE Né d'aucune femme

Terry PRATCHETT

Didier Van CAUWALAERT Le principe de Pauline

Bertrand BAJOLET Le soleil ne se lève plus à l'est

Ken FOLLETT

Sorj CHALANDON Profession du père

Tes yeux dans une ville grise


2 jeunes laissent spontanément leur place à 2 vieux très contents ! (J'avais dit j'arrête, mais c'est comme tout, il faut s'habituer.)


Harlan COBEN

Calvin et Hobbes

David LODGE

Boris CYROULNIK Sauve-toi la vie t'appelle

Amine MAALOUF Le périple de Baldassare

Émile ZOLA Au bonheur des dames

Un catalogue Paris photo


ARISTOTE Éthique à Nicomaque

Tandis que je poursuis avec Tous philosophes ? qui cite Éthique à Nicomaque !


CÉLINE Voyage au bout de la nuit

Le jeune lecteur de Céline sourit aux conneries d'une bande de jeunots passablement bourrés qui braillent autour de lui et l'empêchent de lire


Eduardo GALEANO Las Venas abiertas de America Latina

L'héritage

Jo NESBØ La soif

Titiou LECOQ Libérées