Liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiste et gens

En septembre 2021, on dirait que les gens se réfugient dans la lecture ou que je passe trop de temps dans les transports. Résultat, une liste longue comme le bras simplement agrémentée de quelques rencontres et commentaires


Aki SHIMAZAKI Suzuran (magnifique ! Avec dedans deux sœurs, un homme, un enfant, la poterie, une fleur, le Japon, mais en mieux que ça)


Didier PLEUX De l'enfant roi à l'enfant tyran (tin tin tin)

William SHAKESPEARE Le songe d'une nuit d'été

L'inconscient nu (l'inconscient a dû aller se rhabiller, impossible de trouver ce titre)

Toute une vie de bonheur

Hal ELROD Miracle morning

Joël DICKER (la même lectrice le matin et le soir mais toujours pas le titre du livre...)

Henning MANKEL Les chaussures italiennes

Cormac McCARTY


Un fou rire communicatif de métro


Hiromi KAWAKAMI Manazuru (magnifique ! Avec dedans une femme, sa fille, son amant, un fantôme, la mer, le Japon, mais en mieux que ça)


Marie VAREILLE La vie rêvée des chaussettes orphelines (un livre de linge sale?)

Danielle THIERY Le jour de gloire

Michel BARNIER La grande illusion


C'est la rentrée !

Onze études sur la poésie moderne de Jean-Pierre RICHARD

Bingo, 11 poètes étudiés = 11 hommes + 0 femme. Pratique du coup, pas besoin de se demander si ce sont des femmes poètes, des poétesses ou des poétasses #lilianegiraudon


Gérald DURRELL

Gabriel TALLENT

FLAUBERT Bouvard et Pécuchet

Traiter la dépendance affective pathologique (flemme)

Sally ROONEY

A soldier's story

Paolo COELHO

Emmanuel CARRÈRE Limonov

Véronique OLMI

Valmy (trop de Valmy tue le Valmy)

Gilles LEGARDINIER Ça peut pas rater

Oualid HAMDI Cassure obligée (ou quand les titres de livres se contredisent entre eux, cf. le précédent)

Pierre LEMAÎTRE

Hervé LE TELLIER L'anomalie

Jean ANHOUIL


La dame qui trouve "terrifiant, terrifiant, terrifiant" tous les projets de logements sociaux dans le 16ème.

"C'était beaucoup mieux quand Jacques Chirac était là, etc. En plus, elle veut être présidente de la république. Si elle est élue, moi je quitte Paris."

Chiche !


Gilles KEPEL Sortir du chaos : Les crises en Méditerranée et au Moyen-Orient

Riad SATTOUF Les cahiers d'Esther

La révolution américaine (impossible de retrouver l'auteur, il y a tellement de livres sur la révolution américaine)

Pierre BAYARD Comment parler des livres qu'on n'a pas lus


Petit dialogue de transports pas littéraires :

- Comment tu fais pour respirer avec ton masque ?

- Je respire pas


Mark MANSON L'art subtil de s'en f*utre

Elena FERRANTE

Agnès MARTIN-LUGAND Entre mes mains le bonheur se faufile

Giusto TRAINA Histoire incorrecte de Rome

Ken FOLLETT La chute des géants

Michel BUSSI Au soleil redouté

Philippe JAENADA La petite femelle

Un mini Coran

DUMAS Le comte de Montecristo

Stephen KING L'institut (rien que le titre fait flipper à des kilomètres)

Shakti GAWAIN Vivez dans la lumière lit la dame qui s'adresse au chien qui chouine dans son sac à chien : " Tout le monde t'aime, ça va aller, bisou, ils sont innocents les animaux, bisou, bisou." Puis, la même à la jeune femme qui vient de s'asseoir à côté d'elle : "Ça vous va bien cette couleur de cheveux, ça change du noir."

Véridique


Alexandra REYNAUD Asperger et fière de l'être

Ken FOLLETT Peur Blanche

DOSTOÏEVSKI


Le chauffeur de bus tatillon, ou flippé ou je ne sais pas, qui balance toutes les 2 minutes l'audio "Nous vous rappelons que le port du masque est obligatoire" et qui, énervé, finit par le brailler en direct dans son micro alors que TOUT LE MONDE porte son masque correctement (pour une fois)

A. m'a dit qu'en Argentine, personne ne porte son masque sous le nez. Et C. n'arrivait pas à le croire quand je lui ai raconté que les gens défilaient ici pour ne pas se faire vacciner alors que là-bas, tout le monde voudrait bien un vaccin


Haruki MURAKAMI

Marosa di GIORGIO Reina Amelia (un livre avec l'Uruguay dedans, des petites filles et des délires tous azimuts, mais en mieux que ça)

Abû-Hâmid Al-GHAZALI Les exhortations sublimes

Melissa da COSTA Tout le bleu du ciel


Le mec qui se met à la place des touristes : "Imagine, ils viennent voir l'arc de triomphe et ils tombent là dessus (aka l'arc de triomphe empaqueté par Cristo et Jeanne-Claude), moi j'aurais les boules."


Jean GENET Journal du voleur

Clelia VENTURA Attends-moi mon amour


Augusto BOAL Jeux pour acteurs et non acteurs (suite à quoi j'ai envie de me replonger dans ce livre une fois arrivée au bureau pour finir la journée avec une séance en bégaiement inspiré des jeux de BOAL)


GUIGNARD

Daniel PAGES Les trois filles du capitaine Imanol

Daniel PENNAC Au bonheur des ogres

Hugo HORIOT L'empereur c'est moi

Collectif dirigé par Chloé DELAUME Sororité (un livre avec plein de femmes dedans, l'écriture, la vie, du féminisme, mais en mieux que ça)


Le mec qui tend la main vers le chien d'une femme (qui ne cesse de parler à son chien). Le chien ne réagit pas au mec qui demande alors "C'est une fille ?" "Oui" et de conclure "Ouais, c'est normal, elles sont pas curieuses." Il se lève et il se casse


Étude avancée d'un livre illustré pour enfant par une femme à cheveux blancs :

Camille de CUSSAC et Charly DELWART Tu connais quoi à la vie ?

Renseignements pris (merci Babelio), je pense ne pas trop tarder trop à me procurer ce livre. Il répond à des questions du type : Tu connais un endroit du monde où tu aimerais vivre ? Tu connais une histoire sans fin ? Tu connais une fleur qui ne sent pas bon ?

Les deux auteurs semblent avoir déjà commis deux livres ensemble :

Tu préfères quoi ? et Tu crois quoi ?

Ça promet !

Après d'autres recherches encore, je découvre des titres pour adultes de Charly DELWART, et là, je veux soudain commander toute sa biblio, jugez donc par les titres : Chut, Databiographie, L'homme de profil même de face


Pas à pas

Delphine de VIGAN Rien ne s'oppose à la nuit

Olivier ADAM Les roches rouges

Jean COCTEAU Le grand écart

Rick RIORDAN Percy Jacskon Les héros de l'Olympe

Du pouvoir ecclésiastique (un très jeune homme)


Le mec qui n'en peut plus de s'installer comme dans son salon avec son livre De Sarraute à Tintin : baisse son masque sur son menton à peine assis, sort bruyamment ses lunettes et déploie son livre (il ne l'ouvre pas, il l'expose pour ainsi dire). Puis, dès que la place en face de lui se libère, il saute dessus, déplie ses jambes et installe son sac sur le siège libre avec force mouvements... À se demander s'il n'est pas en train de répéter pour un spectacle

NB : je trouvais ce titre de bouquin assez cool mais ça ne doit manifestement pas être ça car je n'en retrouve pas la trace


David WALLIAMS Papi rebelle

Thimothée de FOMBELLE Vango

FABCARO Le discours

François de CAILLIERES L'art de négocier sous Louis XIV

Olivia RUIZ La commode aux tiroirs de couleurs

Généraux de dieu

Ann BRASHARES Ici et maintenant (comme sa lectrice semble vouloir passer, je me décale, ce qui fait qu'elle s'installe exactement là où je me trouvais... la lutte des places a de l'avenir)


Un manga et un tas d'autres livres qui m'échappent, trop préoccupée que je suis par ma lecture : une nuit au Louvre passée avec Jakuta ALIKAVAZOVIC, dont j'ai déjà parlé dans un post précédent pour ses talents fascinants de traductrice de David FOSTER WALLACE

Ici, elle raconte son père, le Louvre, le Louvre de son père, la langue de son père, elle petite fille et cet amour si grand de l'homme au beau manteau (car, quand on est pauvre, il faut au moins un beau manteau) pour l'art, pour Paris, pour sa petite fille (mais en mieux que ça !)

Jakuta ALIKAVAZOVIC Comme un ciel en nous

PS : il y aussi cette inoubliable prédiction d'une instit selon laquelle l'enfant, Jakuta, ne parlera jamais le français...


James ELLROY

Un GOUNELLE mais j'ignore s'il s'agit de Matthieu, Didier, Laurent ou Claude

Riad SATTOUF L'arabe du futur

Laurie R. KING Un talent mortel


La dame avec son petit ventilateur de poche qui tourne devant son masque ffp2 (il fait 10 degrés dehors)


Philip ROTH La tache

Amin MAALOUF Le dérèglement du monde


Sur le quai, la fille prête à dégommer tout le monde sur son passage avec sa trottinette électrique... Une fois dans la rame, elle se dépêche de s'asseoir pour prendre 3 places avec son engin. Si quelqu'un veut passer, elle ne daigne pas lever la tête ni déplacer sa trottinette qu'il convient donc d'enjamber. Pourtant, dans sa grande mansuétude, à une homme qui doit passer, elle dit "Attention à vous" en montrant son joujou.

Cette trottinette mord-elle si on lui marche sur la queue ?


Le jeune homme qui ne porte pas de masque. Je me demande s'il l'a oublié (ça peut arriver, non ?) ou si c'est un choix de sa part (on se rebelle comme on peut dans les pays riches). Je prépare un peu mon coup avant de me diriger vers lui et de lui demander avec un air sympathique, pour ne pas dire condescendant (au cas où il l'ait vraiment oublié) s'il souhaite que je lui en donne un. Gêné, il rétorque que "non, je sors là." Il se lève et il se casse

Conclusion : je suis quasiment certaine que, par crainte d'une daronne bien relou dans mon genre, il ne refera plus le coup #onsemarrecommeonpeut


Et le gagnant du mois est Riad SATTOUF avec un doublé : Les cahiers d'Esther et L'Arabe du futur


2 commentaires