Salle d'attente

Mis à jour : 22 oct. 2018


Dans la salle d’attente de Dominique P. où je suis en avance - hâte de la voir - , il y a toujours de bons livres sur la table. Il y a quelques mois, j’avais feuilleté le dernier Pierre DELION défendant une "psychiatrie humaine" et où il écrit par exemple : 


Le problème n'est donc pas de culpabiliser les parents, ils le sont déjà suffisamment, mais de les faire sortie de la culpabilité pour retrouver la responsabilité. Je dis souvent que la culpabilité , c'est la part dépressive de la responsabilité parentale.

Pierre DELION avec Patrick COUPECHOUX

Mon combat pour une psychiatrie humaine

Albin Michel, 2016


Cette fois, j’avise un livre croisé déjà plusieurs fois dans le métro, Le lambeau de Philippe LANÇON (j’ai enfin réussi à mettre une cédille majuscule!). Depuis qu’il est sorti, je résiste à l’acheter à chaque fois que j’entre dans une librairie, le trouvant trop gros pour mon sac, ma bibliothèque et mon budget (« rata » un jour, « rata » toujours). J’attends qu’il sorte en poche pour me ruer dessus ! Ceci d’autant plus que je viens de récupérer une commande conséquente chez Maïté. Comme d’habitude, j’ai du retard dans mes lectures. Heureusement que je ne finis pas tous les livres. Bref, dans la salle d’attente, je me rue sur livre susdit et m’y plonge sans enlever ma veste. Dès les premières lignes, c’est comme un ami qui me dit des choses à l’oreille de sa voix douce et meurtrie et douce et meurtrie. En quelques pages seulement, je l’ai entendu me parler Shakespeare, écrivains latino-américains, traduction et théâtre, amour, amitié, écriture, critique, mémoire (il oublie ce qu’il lit, et même ce qu’il a écrit ! Je compatis, réfère post du 22 juillet). Je l'ai entendu parler de son rêve mis à mort d’une nouvelle vie de l’autre côté de l’Atlantique, et de tant d’autres choses qui résonnent en moi d’une façon inédite puisqu’il s’agit de la sienne, sa façon, sa voix. Au sortir de ma consultation, la décision est prise ; la prochaine fois que j’entrerai dans une librairie – ce qui ne devrait pas trop tarder –, je ne lutterai plus contre l’envie d’acheter son livre.

Sur Babelio, Caliban cite, parmi 127 citations toutes aussi bonnes les unes que les autres :


Shakespeare est toujours un excellent guide lorsqu'il s'agit d'avancer dans un brouillard équivoque et sanglant. Il donne forme à ce qui n'a aucun sens et, ce faisant, donne sens à ce qui a été subi, vécu .

Philippe LANÇON

Le lambeau

Gallimard, 2018

Semaine du 1er octobre (sans recherches, désolée pour les omissions et les erreurs) :

Peter JAMES

Un livre plein de "messe du jour" et autres "prière du matin"

Dan BROWN Le lecteur tourne les pages toutes les 20 secondes… Est-il autiste ? Entraîné ? Fait-il semblant de lire?

Stephen KING La fin du monde (rien que ça…)

Keren CLEVELAND Toute la vérité (qui dit mieux?)

Jean-François BRAUNSTEIN La philosophie devenue folle

J. K. ROWLING Harry Potter

Jean TEULÉ Comme une respiration...

Marguerite YOURCENAR Mémoires d'Hadrien

FINN

Mikhaïl BOULGAKOV Le Maître et Marguerite

Made in abyss 2 (manga)

Mark ROTHKO La réalité de l'artiste

Émile ZOLA L'Argent

OVIDE L'Art d'aimer (Un très jeune homme)

Des jeunes qui révisent leurs cours en veux-tu en voilà.

Il y a des mecs avec des barbes et des moustaches d'antan.

Liane MORIARTY

Riad SATTOUF L'Arabe du futur 4 (Il paraît que ça se vend comme des petits pains. D'où je dis qu'il y a encore de l'espoir!)

Un livre protégé de kraft rose (si, ça existe)

Guillaume MUSSO

Un certain sourire

Un Que sais-je mais que sais-je sur quel sujet? (Très drôle.)

Jean-François PAROT Le prince de Cochinchine

La bohème

Tulku THONDUP Une source inépuisable de paix et de guérison

La pratique de l'analyse bioénergétique (A vos souhaits!)

Et dire qu'il y a des pavés qui me passent sous le nez et que je n'arrive pas à décoder.

Bilan de faillite

Jeanne FAVRET-SAADA Les mots, la mort, les sorts

L'allée du Roi

Foutez-moi la paix

Samedi matin, ça révise sec :

Les grandes mutations du monde (un livre de géo)

J'assure en grammaire en 50 fiches

Vladimir NABOKOV Speak, memory (Une vieille édition. Peut-être quelqu'un qui n'achète pas des cartes postales ou des tour Eiffel miniatures aux rares bouquinistes qui existent encore. Sau-vons les bouquinistes! C'est-à-dire allons leur acheter des livres. S'ils disparaissent, nous viendrons tous pleurnicher.)

Hanokh LEVIN Théâtre choisi V comédies crues (Bon j'avoue, j'ai fait une recherche pour lui ; c'est si rare de croiser du théâtre. Je peux donc dire qu'il s'agit d'un auteur contemporain israélien. Après avoir lu ce qui figure sur le site des Editions Théâtrales, il se pourrait qu'il s'ajoute à l'une de mes listes "à lire".)

Un mec prend des notes sur une fiche en lisant un que sais-je

Croissance et développement

Et c'est comme ça qu'on finit la semaine littéraire… Ah ben bravo!