Devinettes

Mis à jour : 7 déc. 2018


Dans le métro, c'est une semaine conséquente du point de vue livresque. Apparemment, nous sommes encore nombreux à résister à l'appel de nos mobiles (ou du moins à alterner entre lecture sur écran et lecture sur papier…). Pour fêter ça, un petit jeu-découverte. 


Règles du jeu :

- Lisez les 4 citations ci-dessous (la plupart sont issues de Babelio, merci chers camarades).

- Essayez de retrouver dans la liste de la semaine (et dans l'ordre d'apparition) les auteur.e.s desdites citations.

- En cas de doute, les réponses sont en fin de post.

- Courez chez le libraire le plus proche pour succomber au livre contenant la citation qui vous aura le plus séduit.


1)

On va faire l'appel, dit-il. Il ouvrit son registre sur lequel se succédaient les noms des élèves.

- A l'appel de vos blazes, vous répondez présent si que vous êtes présents, et vous répondez rien si que vous êtes absents.

Il attaqua, d'une voix aussi épaisse que du miel: - Andrivon?


2)

Un dimanche en province. Un homme tranquillement assis sur sa galerie devant une large table couverte de livres, tous ouverts. Il était penché vers eux, comme devant un buffet riche et varié. Ce gourmand passait d'un livre à un autre avec la même excitation. Rien ne semblait exister autour de lui, à part ces mets appétissants. Il semblait si loin de nous, si hors de notre portée - nous pouvions le voir mais il était visiblement ailleurs. Ma grand-mère m'a alors glissé à l'oreille : "c'est un lecteur !". Et j'ai tout de suite pensé : c'est ce que je ferai plus tard. Je serai un lecteur.


3)

Une patiente est toujours suspectée d'affabuler, d'exagérer, d'être ignorante, émotive, irrationnelle. [...] En somme, elles [les femmes] sont passées de "physiquement malades" à "mentalement malades.


4)

Nous remontons la Vingt-Toisième Rue. C'est la fin de la journée, et des centaines d'employés sortent sur Metropolitain Life Building. Ma mère, en marcheuse experte de la ville (sans mentionner voleuse experte de place dans le métro), se fraye un chemin à travers la foule à coups de coude, et je m'engouffre dans son sillon. Elle progresse jusqu'à ce qu'un homme se place volontairement face à elle.


SEMAINE du 15 au 21 octobre :

Ed PALACIO Wonder

Elena FERRANTE

Un mec dont j'ai déjà raté le livre la semaine dernière, je le reconnais... Est ce que je vais l'avoir cette fois ? Ça a l'air d'une édition intéressante mais il a remis le papier qui lui sert de marque page devant la couverture. Et maintenant, il y a plein de gens entre lui et moi....

SAN-ANTONIO Les huîtres me font bâiller On commence fort la semaine!!!

Le mec : Julien VIDAL Ça commence par moi

Comment la France fabrique des délinquants

.... du stalinisme

Un livre (fantasy ?) en anglais

Fred VARGAS Quand sort la recluse

Un livre (sérieux ?) en français a pris la place du fantasy (?)

Un homme lit Causeur sur son téléphone. On n'arrête pas le progrès.

Un manga dans les mains d'un adulte à casque

Un polar non identifié au loin

Henry de MONFREID Mes vies d'aventure (pas si sérieux que ça finalement)

La cybersécurité

Un très très gros livre lu par un homme très très maigre

Un très très gros livre lu par une fille très très blonde (Stephen KING et Owen KING, j'aurais pu me douter de quelque chose dans le genre... Sleeping beauties)

Un très très gros livre (c'est leur jour !) lu par un mec à casquette très très à l'envers (Ken FOLLETT !!! j'aurais pu me douter de quelque chose dans le genre…)

Une dame écrit des tout petits mots dans un tout petit carnet.

Meriem SALMI Croire en ses rêves et trouver son chemin Lu par un homme très très noir.

Jean-Christophe RUFIN Le tour du monde du roi Zibeline

ASSOULINE

J'ai des hallus, je vois des FERRANTE partout...

Dialogue entre un fils et sa mère :

- T'as rencontré papa où ?

- Papa ? Au mac do.

Un livre dans lequel il est question de Sir Edward Grey. Ah, ah, j'aurais pu me douter de quelque chose dans le genre ! Agatha CHRISTIE La plume empoisonnée

Encore tout plein de bouquins non identifiés ce matin...

Jo NESBO

Tiens, tiens, le même FOLLETT à casquette qu'hier (il en a pour un moment avec son bouquin… c'est peut-être pour ça que je croise autant de Follett, Follett par-ci, Follett par-là, parce que ça met des semaine et des semaines à se lire en entier. CQFD.)

Dany LAFERRIERE

2ème trajet aller de la journée... Plus de monde, moins de lecteurs.

Quelque chose de Michel-Ange (La vie ardente de Michel-Ange?)

Torticolis des yeux pour choper Romain GARY Chien blanc

2ème retour

Honoré de BALZAC Le père Goriot

Agatha RAISIN

Mona CHOLLET Sorcières. La puissance invaincue des femmes Plusieurs semaines que ce livre figure dans les meilleures ventes. Comme quoi tout arrive. Me fait penser à cette exposition qui avait eu lieu aux Archives nationales, "Présumées coupables" sur les supposés crimes systématiquement attribués aux femmes (sorcellerie notamment). Edifiant.

Un article dans le Monde de Pascale ROBERT-DIARD en donne un bon aperçu.

https://www.lemonde.fr/m-moyen-format/article/2016/12/16/six-siecles-de-grands-proces-faits-aux-femmes_5050205_4497271.html

Il est également possible de faire la visite virtuelle de l'exposition via le lien ci-dessous :

http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/visites-virtuelles/presumees-coupables/index.html

Dans la série, même si je ne l'ai pas (encore?) croisé dans le métro, je ne saurais que trop conseiller le livre au titre qui fait mal de : 

Sophie MENDELSOHN et Henri MANUEL Vagabondes : les écoles de préservation pour les jeunes filles de Cadillac, Doullens et Clermont

Après cette parenthèse, reprenons les lectures métropolitaines et le jeu des 4 citations (un indice : vous devriez déjà en avoir trouvé 3) :

Joël DICKER Le Livre des Baltimore (et des passagers du métro)

Sophie KINSELLA (avec plein de zigouigouis sur la couv)

Pierre DESPROGES Chroniques de la haine ordinaire (par une dame très très chic)

Puisque tout passe

Un homme lit une partition de BERLIOZ en faisant des gestes de la main.

6 lecteurs et lectrices tiennent dans 3m2 mais ils sont un peu loin et je descends là.

Graham NORTON Holding

Vivian GORNICK Attachement féroce

Alain MASSON Gene Kelly (un homme à la coiffure de footballeur)

Le conducteur :

- Désolé, on stationne à nouveau pour régulation kch (bruit du micro) y'a rien qui va aujourd'hui...

Les passagers sourient.

Un polar en anglais

Don WISSLOW Missing NY vient s'asseoir juste à côté de moi alors que personne ne lit en ce samedi matin. Thank you guy.

Gloutons et dragons vient aussi s'asseoir à côté de moi, plus tard. Je savoure le titre.

Puis il change pour Fire force, toujours un manga.

Pierre LEMAITRE Au revoir là-haut

Hé, hé, Oscar WILDE Le portrait de Dorian Gray

John JOHANSSON Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire


Roulements de tambour, et les gagnants sont :


1)

On va faire l'appel, dit-il. Il ouvrit son registre sur lequel se succédaient les noms des élèves.

- A l'appel de vos blazes, vous répondez présent si que vous êtes présents, et vous répondez rien si que vous êtes absents.

Il attaqua, d'une voix aussi épaisse que du miel: - Andrivon?


Frédéric DARD. San-Antonio chez les gones.

Fleuve noir, 1962.

J'ai dû tricher, ne trouvant pas de citation du livre cité dans la liste. Mais bon San-A reste San-A, quel que soit le titre. "Blazes", c'était un bon indice, non?


2)

Un dimanche en province. Un homme tranquillement assis sur sa galerie devant une large table couverte de livres, tous ouverts. Il était penché vers eux, comme devant un buffet riche et varié. Ce gourmand passait d'un livre à un autre avec la même excitation. Rien ne semblait exister autour de lui, à part ces mets appétissants. Il semblait si loin de nous, si hors de notre portée - nous pouvions le voir mais il était visiblement ailleurs. Ma grand-mère m'a alors glissé à l'oreille : "c'est un lecteur !". Et j'ai tout de suite pensé : c'est ce que je ferai plus tard. Je serai un lecteur.


Dany LAFFERRIERE. Je suis un écrivain japonais

Grasset, 2008

J'ai choisi ce livre en fonction du titre. Après vérification, l'homme lit Mishima et Bashô et se prend donc pour un écrivain japonais. Comment ne pas adhérer?


3)

Une patiente est toujours suspectée d'affabuler, d'exagérer, d'être ignorante, émotive, irrationnelle. [...] En somme, elles [les femmes] sont passées de "physiquement malades" à "mentalement malades.


Mona CHOLLET. Sorcières. La puissance invaincue des femmes.

Zones, 2018

Sans commentaire, confère la parenthèse sur le sujet au cœur de la liste même.


4)

Nous remontons la Vingt-Toisième Rue. C'est la fin de la journée, et des centaines d'employés sortent sur Metropolitain Life Building. Ma mère, en marcheuse experte de la ville (sans mentionner voleuse experte de place dans le métro), se fraye un chemin à travers la foule à coups de coude, et je m'engouffre dans son sillon. Elle progresse jusqu'à ce qu'un homme se place volontairement face à elle.


Vivian GORNICK. Attachement féroce

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Laetitia DEVAUX.

Editions Payot & Rivages, 2017

Editions originale : Fierce Attachements. Farrar, Straus & Giroux, 1987.

Ce livre est désormais en poche, et je vous conseille de vous le procurer. Mère et fille en conflit, en souvenirs, en discours, en contradictions et en balade dans NY. Mon résumé est nul mais le livre est bon.