Uncreative writing

Mis à jour : 15 sept 2018


Hommage à Kenneth GOLDMSITH et sa théorie sur l' « uncreative writing ». A écouter sur France Culture, dans l'émission « La suite dans les idées » de Sylvain Bourmeau.

C'est ici > https://www.franceculture.fr/emissions/la-suite-dans-les-idees/la-suite-dans-les-idees-du-samedi-02-juin-2018

Ci-dessous, un collage de certains livres croisés cette semaine dans le métro. Le choix des livres a été effectué selon un système (plus ou moins) arbitraire : un livre sur quatre issus de la liste hebdomadaire (bon, d'accord, j'ai un peu triché). Les citations sont issues du site Babelio pour les livres n'étant pas en ma possession. Règles du jeu : retrouver les changements d'auteurs et ma lecture de la semaine qui s'est glissée parmi les citations. [Mes excuses aux auteur(e)s pour ne pas respecter leur mise en page.]

A cette époque, je gagne ma vie en animant des ateliers d'écriture en milieu scolaire. Dans un lycée du nord de Marseille, un élève que mon intervention ennuie relève soudain la tête et demande : Eh, monsieur, vous êtes un écrivain connu ? Je n'ai pas le temps d'ouvrir la bouche pour répondre qu'un autre élève, sortant lui aussi de son demi-sommeil, prend la parole : S'il était connu, tu crois vraiment qu'il serait venu dans notre classe ? Les chaînes info sont des usines à dégueuler l'angoisse. Troublant de découvrir que, vers la quarantaine, vos enfants prennent leur vrai visage. Ils se débarrassent de ce qui ne leur convenait pas dans notre éducation, ne cherchant plus à nous faire plaisir si cela fait violence à leur nature. Confucius, Bouddha, Jésus et Mahomet eussent été interloqués si on leur avait dit que, pour comprendre l'esprit humain et guérir ses maladies, il fallait commencer par étudier les statistiques. Pensez à tout cela, jeune homme, pensez-y pendant des jours, des mois et des années, et vous verrez l'existence d'une autre façon. Essayez donc de vous dégager de tout ce qui vous enferme, faites cet effort surhumain de sortir vivant de votre corps, de vos intérêts, de vos pensées et de l'humanité tout entière, pour regarder ailleurs, et vous comprendrez combien ont peu d'importance les querelles des romantiques et des naturalistes, et la discussion du budget. Douze heures de mon temps quotidien sont hypothéquées pour obtenir l'argent qui paie ce luxe dont je ne profite pas. Vous avez remarqué qu'il n'y avait pas d'équivalent à viril pour les femmes ? Féminin, c'est comme masculin ; et femelle, c'est comme mâle. Mais pour viril, rien. Vous ne me direz pas que c'est par hasard ! Je n'insiste pas mais je n'en pense pas moins.

Les livres de la semaine du 4 au 10 juin, les extraits compilés ci-dessus étant issus des ouvrages soulignés :

David FOENKINOS Le mystère Henri Pick

Eric DUPONT-MORETTI Directs du droit

Katherine PANCOL J'étais là avant

George S. CLASON L'homme le plus riche de Babylone

Fiona KIDMAN

Cyrille MARTINEZ Le poète insupportable (et autres anecdotes), éd. Questions Théoriques, 2017.

Yuval Noah HARARI Sapiens, une histoire de l'humanité

Guy de MAUPASSANT en pléiade !!! mais il se promène, tel un petit chien en laisse, à l'intérieur de son étui

Anna TODD After

Virginie DESPENTES Vernon Subutex, Éditions Grasset, 2017.

Justin VAISSE Zbigniew Brzezinski Stratège de l'Empire

Elena FERRANTE Le nouveau nom

Jean D'ORMESSON Et moi, je vis toujours

Benoîte GROULT Journal d'Irlande : Carnets de pêche et d'amour, Éditions Grasset, 2018.

Jackie COPLETON La voix des vagues

Jean-Christophe RUFIN Le collier rouge

Yuval Noah HARARI Sapiens, une histoire de l'humanité, traduit de l'hébreu par Pierre-Emmanuel Dauzat, Albin Michel, 2015.

Kazuo ISHIGURO

Un livre en arabe

Owen GLENDOWER (merci lecteur de tourner ton livre vers moi:)

Guy de MAUPASSANT en poche cette fois, les pages aussi prennent l'air Bel-Ami, Le livre de Poche, 1979 écrit en 1885 pour info

Fred VARGAS

3 enfants avec un livre chacun(e) dont je ne capte pas les couvertures

Robin HOBB

Lucía ETXEBARRIA Amor, curiosidad, prozac y dudas, 1997. Amour, Prozac et autres curiosités pour la version française. Traduit de l'espagnol par Marianne Millon, Éditions 10-18, 2005.

Sinon, il y a des MUSSO qui poussent comme des champipi sur les murs des couloirs du métro.

Anatomie ORL à 22h41 quand même!

Une série noire

Emmanuel CARRERE D'autres vies que la mienne

Daniel ARASSE On n'y voit rien. Descriptions, Denoël, 2000.

Mike HORN et Jean-Philippe CHATRIER Latitude zéro